Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Gazelles des Sables, le voilier néo-rétro a trouvé son public

Lancées en 2009, les Gazelles des Sables ont fait des petits. Le chantier a agrandi sa gamme et continue son développement.

Le

Un cadeau d'anniversaire

Les Ateliers de la Gazelle des Sables naissent d'une histoire d'amour à 3, Patrick, Marie Besnié et la mer. Lorsque Patrick et Marie entrent dans la vie active, leur temps disponible pour naviguer diminue fortement, et leur croiseur ne navigue presque plus. Patrick conçoit alors les plans d'un bateau plus adapté à leur nouvel emploi du temps, c'est la Gazelle des Sables dont il offre les plans à Marie pour ses 30 ans. Petit, transportable et facile à mettre à l'eau, il leur permet de renaviguer régulièrement. Le look inspiré des thoniers des Sables d'Olonne lui donne son nom, ce sera la Gazelle des Sables.

Du loisir au chantier professionnel

Après la construction de deux exemplaires pour usage personnel, le couple construit quelques unités pendant son temps libre, pour des plaisanciers séduits par le bateau aperçu sur la plage. En 2009, Patrick et Marie participent au Nautic de Paris et se lancent à temps plein dans l'aventure, en quittant leur travail respectif pour créer les Ateliers de la Gazelle des Sables.

Une gamme variée

Dans la ligne du concept du bateau phare du chantier, la Gazelle des Sables, adaptée à deux adultes au maximum, le chantier a sorti avec la Gazelle des Iles, le modèle familial. La Gazelle Breizh, dernière née, se veut elle résolument plus sportive.

La Gazelle Breizh

Soucieux de clients dont la voile n'est pas toujours la priorité, Patrick a également dessiné le Lascar de Toul'ru. Celui-ci est volontairement appelé canot par opposition aux voiliers , désignant les embarcations plus sportives de la gamme. Il est adapté à la pêche, l'aviron ou la godille.

Avec ses deux gammes voilier et canot, le chantier entend couvrir l'ensemble des usages du transportable convivial.

Des gréements évolutifs

Le plan de voilure est évolutif, passant aisément du catboat à voile unique à la goélette aurique avec grand génois. Il permet au client de faire évoluer sa garde-robe avec son budget et sa confiance en lui et dans le bateau. Selon Marie, il est régulier de voir les clients étoffer l'équipement au fil des années.

Relation client

Depuis la création du chantier en 2009, les Gazelles ont fédéré une communauté de plus de 300 clients. Les ports d'attache sont variés. Une centaine de bateaux navigue en méditerranée où on ne les attendrait pas nécessairement avec leur look rétro atlantique. On s'y intéresse aussi hors des frontières françaises.

Gazelle des iles prête à voyager

Par sa localisation angevine, le chantier est désormais sur la route des vacances de nombre de ses clients, argument clef pour une entreprise qui se fait forte d'une relation privilégiée avec ses utilisateurs.

Au-delà de la production des bateaux, Patrick et Marie proposent un service d'école de voile individuelle et itinérante. Elle forme autant des néophytes, que de nouveaux ou futurs acquéreurs. "On insiste sur la sécurité, la préparation du bateau, savoir le gréer, le sangler sur la remorque... " Patrick souhaite former un client autonome.

Un bon équilibre de production

L'équipe des Ateliers de la Gazelle des Sables regroupe désormais 5 permanents. 50 à 60 bateaux sortent du chantier chaque année. Si la production a augmenté de manière continue ces dernières années, l'équilibre atteint est le bon pour Marie Besnié, permettant de concilier épanouissement privé et professionnel.

Reportage : Ateliers de la Gazelle des Sables

Ateliers de la Gazelle des Sables, un chantier au milieu du vignoble

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY