Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Interview "L'avancée de Gunboat est une preuve de maturité du groupe Grand Large Yachting."

Stéphan Constance, président de Grand Large Yachting, fait le point avec BoatIndustry sur les marques du constructeur de bateaux de plaisance et la stratégie du groupe. Dans cette première partie d'entretien, il revient sur l'intégration des catamarans américains Gunboat et le succès des voiliers de voyage Garcia.

Le

BoatIndustry a rencontré Stéphan Constance, président de Grand Large Yachting. Ce fut l'occasion d'échanger sur les différentes marques du groupe. Ce début d'interview est consacré aux multicoques Gunboat et aux voiliers haut de gamme Garcia.

Vous avez repris les multicoques américains Gunboat en mai 2016. Où en est la nouvelle marque de catamaran de Grand Large Yachting?

Nous avions établi une feuille de route il y a 2 ans qui précisait que nous allions créer un chantier, monter un design team, lancer un nouveau bateau, apprendre le carbone-epoxy et la gestion de grosses pièces infusion en one-shot.. Cette feuille de route est respectée à 15 jours près. Je pense que c'est une vraie preuve de maturité pour le groupe Grand Large Yachting. Nous avons dérisqué tous les plus grands points. Il y a des bateaux vendus sur plans. Nous sommes au vent de la bouée sur les poids. La mise à l'eau du 1er catamaran est prévue début novembre pour une première livraison en février. Il a fallu apprendre de nouvelles méthodes de travail, avec les fournisseurs par exemple. Pour le mobilier, on travaille avec les fournisseurs des Falcon (NDLR: les jets privés) ! Pour la production, il faut par exemple prévoir tous les inserts avant. So far, so good!

Le Gunboat 68 n°1 prend forme

Si l'on reste dans le créneau des marques haut de gamme, quelle est la situation des voiliers Garcia?

Garcia, c'est un peu la divine surprise. On pensait qu'il y avait une niche, prise par très peu d'acteurs. C'est un peu "Winners take all"! On a de bons retours sur la gamme Exploration. On augmente la taille avec l'Exploration 60 car on pense qu'il est légitime d'avoir de la place pour ce genre de programme. On n'oppose pas le voyage et l'autonomie au confort et au luxe. Pourquoi faut-il que ce soit roots pour être dans le voyage ?! On est aujourd'hui sur un rythme d'une dizaine de bateaux par an.

Les voiliers Exploration 45 et Exploration 52 de Garcia Yachting

Qu'en est-il de la production de bateaux one-off chez Garcia Yachting?

On est consulté pour du voilier custom, mais souvent cela n'aboutit pas. Cela reste dans l'ADN de la marque. On a 30 personnes, architectes navals et ingénieurs au sein des différents bureaux d'étude du groupe Grand Large Yachting, mobilisables si besoin sur un seul projet, comme on l'a fait à certains moments pour Gunboat.

Reportage : Interview de Stéphan Constance, président de Grand Large Yachting

Grand Large Yachting : "On ne s'interdit pas des croissances externes."

"Les gros producteurs de voiliers ne sont pas armés pour la grande croisière."

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY