Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

La Ciotat, Blohm+Voss remporte la grande forme

La concession de la grande forme de La Ciotat est finalement attribuée au chantier allemand Blohm+Voss. Surprise et déception pour les acteurs locaux. Une opportunité selon la SEMIDEP.

Le

Blohm+Voss, un leader du superyacht

Blohm+Voss est un poids lourd du marché du superyacht. Basé à Hambourg, il a notamment réalisé trois des cinq plus grand yachts existants. Actif sur d'autres secteurs navals, il possède également une importante activité de réparation navale. La concession de la grande forme de La Ciotat permet au groupe allemand de mettre un pied en Méditerranée, au plus près du plus grand bassin de navigation de yachts.

Une opportunité, selon la SEMIDEP

L'offre de Blohm+Voss était selon la SEMIDEP, la mieux-disante selon ses trois critères de choix, face notamment à celles de Compositeworks et Monaco Marine :

  • La qualité du projet envisagé en terme de développement d’activités et d’emplois pour le territoire
  • La crédibilité de la candidature, concernant les garanties professionnelles, techniques et financières
  • La qualité de la proposition financière avec une redevance basée sur un mécanisme d’intéressement direct de la SEMIDEP, proportionnel au chiffre d’affaires généré par Blohm+Voss

La création d'une filiale locale autonome permettra, selon la SEMIDEP, de bénéficier du savoir-faire de Blohm+Voss et d'un avantage technique face aux concurrents méditerranéens, tout en concurrençant l'Europe du Nord pour les gros projets.

Crainte des acteur locaux

Nous nous en faisions l'écho avant l'annonce du lauréat, Compositeworks et Monaco Marine, déjà présents sur la forme, s'inquiètent de l'arrivée de Blohm+Voss. Dans un secteur à forte concurrence et avec une culture du secret, les clients, propriétaires de bateaux construits dans des chantiers différents, pourraient éviter Blohm+Voss et se tourner vers de nouveaux ports. La Ciotat s'était en effet construit une image de chantier d'entretien multi-carte, sans marque dédiée.

De plus, la perte de la forme risque de poser des problèmes pour leur développement, comme l'indiquait Compositeworks dans un communiqué.

Période probatoire

La concession est attribuée pour une période probatoire de 35 mois, à l'issue de laquelle, la SEMIDEP et le titulaire feront le point sur les objectifs tenus et non atteints. Les objectifs annoncés permettraient de multiplier par 5 le montant perçu par la SEMIDEP qui pourra ainsi les réinvestir pour l'infrastructure nécessaire à tous les acteurs du port de La Ciotat.

Reportage : Grande forme de La Ciotat

Compositeworks, inquiétudes face à l'arrivée éventuelle de Blohm+Voss

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY