Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Interview Astus Boats : "Avec VPLP, on rebooste l'image sportive de nos trimarans"

Jean-Hubert Pommois, fondateur des trimarans Astus Boats, explique à BoatIndustry l'histoire de son chantier et son positionnement actuel sur le marché des multicoques de plaisance.

Le

Pour commencer, pourriez-vous nous expliquer le parcours atypique qui vous a amené à la création d'Astus Boats ?

J-H Pommois : Mon premier travail était le commerce de vêtements en fourrure, avec un magasin dans le Morbihan. J'ai ensuite repris l'élevage familial de visons à Brec'h pendant de nombreuses années. Au début des années 2000, j'ai souhaité changer et suis rentré dans l'éducation nationale, comme professeur de technologie. Je commençais en parallèle la construction de bateaux. Au bout de 2 ans, je me suis dit qu'à 40 ans, il était temps de faire ce que j'avais réellement envie de faire. En 2004, j'ai donc créé Astus Boats et transformé mon ancien hangar d'élevage de visons en chantier naval.

Astus 16.5

Aujourd'hui, pouvez-vous résumer Astus Boats en quelques chiffres ?

J-H Pommois : Le chantier emploie 7 personnes et produit 4 modèles de trimarans à voile, entre 16 et 24 pieds. Nous construisons une trentaine de bateaux par an dans notre atelier de 1500 m². L'ensemble du polyester y est réalisé en interne, y compris les moules. Le chiffre d'affaires annuel approche des 700 k€. L'Astus 20.2 navigue aujourd'hui à plus de 120 exemplaires. Nous réalisons 60% de notre activité à l'export.

Au delà des chiffres, le cœur de notre activité est de produire des bateaux pour le raid et la petite régate amicale. Nous faisons des bateaux nomades et réellement transportables, pas seulement déplaçables. Ils sont légers, faciles à mettre à l'eau et l'on peut les tracter avec un véhicule classique.

Mise à l'eau d'un Astus 20.2

Comme décririez-vous votre client type ?

J-H Pommois : La clientèle d'Astus Boats est assez variée. Elle va du jeune quadra dynamique au retraité expérimenté. Certains viennent du monocoque et cherchent de la vitesse. D'autres arrivent du catamaran de sport ou de la planche à voile et, l'âge venant, veulent un support un peu plus sage tout en gardant des sensations. Suivant la tendance actuelle, certains plaisanciers achètent un Astus Boats pour avoir un jouet pour s'amuser et iront louer ailleurs un plus gros bateaux pour faire de la croisière.

Vue du futur Astus 20.5

Vous renouvelez votre trimaran de 20 pieds avec l'arrivée de l'Astus 20.5. Quelle est la démarche derrière ce nouveau produit ?

J-H Pommois : Aujourd'hui, nous renouvelons progressivement toute la gamme, en travaillant sur la carène et le gréement. Nous avons fait un premier bateau avec le cabinet d'architecture VPLP en 2016, l'Astus 16.5. La synergie avec eux a été très bonne. Astus Boats conserve son image de simplicité, avec des solutions efficaces et économiques comme les poutres télescopiques, et VPLP apporte celle de performance. Cela a bien fonctionné avec l'Astus 16.5 et nous renouvelons donc l'expérience pour l'Astus 20.5. En gardant le même architecte, nous apportons une homogénéité à la gamme, une démarche que nous allons poursuivre.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY