BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Démâtage du catamaran Jesseas II, Privilège Marine précise sa position

Privilège Marine a expliqué sa position à boatindustry.com, après le démâtage du premier Privilège Série 7, le catamaran Jesseas II, dont les images ont circulées sur internet.

Remorquage du Privilège Série 7 Jesseas II
Le

Une vidéo du sauvetage qui a fait parler

Suite au démâtage et à la voie d'eau subis par Jesseas II, premier catamaran du modèle Série 7 de Privilège Marine, une vidéo des secours espagnols et différents articles ont circulé sur internet, mettant pour certains en cause la construction du bateau. Nous avons contacté le chantier pour connaître sa position et ses explications.

Aucune poursuite en cours contre le chantier

Après avoir évidemment regretté l'accident subi par le catamaran, Privilège Marine nous a indiqué qu'à ce stade, aucune procédure officielle n'est en cours, impliquant le chantier.

En attendant, toutes les rumeurs calomnieuses feront l'objet de poursuites de la part de Privilège Marine.

Aucune conséquence pour le chantier

Privilège Marine précise que le démâtage du Jesseas II ne met en aucun cas l'avenir du chantier naval en danger.

Précisions sur la vidéo

Le chantier naval insiste sur la qualification de l'incident qu'il dénomme démâtage et non naufrage. N'étant pas présents à bord lors de l'accident, les représentants de Privilège Marine rappellent qu'ils ne peuvent tirer aucune conclusion. Sans accuser personne, le chantier a souhaité apporter des observations sur la vidéo du sauvetage du Jesseas II :

  • Le bateau a été abandonné en vue des côtes
  • Lorsque le bateau a été abandonné, le mât et la bôme pendaient à tribord avec les voiles à poste et le bateau ne semblait pas en train de sombrer.
  • Le radeau de sauvetage n'avait pas été largué et était toujours dans le cockpit.
  • L'annexe était en position sur son bossoir.
  • Sur les photos où le bateau est amarré à couple du remorqueur après le sauvetage, il n'avait pas coulé et seule la coque tribord, de laquelle pendait précédemment le mât, était sous l'eau.
Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY