Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Gill, le fabricant de vêtements de mer investit sur 5 ans malgré un marché perturbé

Alors que rachats et faillites ont marqué le secteur des vêtements pour la plaisance en 2018, la marque Gill annonce des investissements. Une stratégie nécessaire pour conquérir de nouveaux clients.

Le

Vêtements Gill, un plan de croissance sur 5 ans

La marque britannique Gill, spécialiste des vestes de quart et autres vêtements pour les amateurs de plaisance à la voile ou au moteur, a présenté le 21 décembre 2018 un plan de croissance. Le programme à l'horizon de 5 ans porte sur les aspects marketing, un nouveau logo, le site internet, mais également la philosophie générale de conception de ses produits.

Distribution en ligne

La nouvelle stratégie de distribution des vêtements Gill avait débuté au début de l'année 2018 par le rachat et l'intégration de son distributeur nord américain Gill North America. Cette volonté de reprise en main directe va se poursuivre avec le développement de la vente en ligne à travers le site internet. "Nous avons également fait des investissements significatifs dans notre présence digitale, tant en terme créatif que pour notre plateforme e-commerce, pour offrir une meilleure expérience client." explique Jamie Tunniclife, PDG de Gill.

Trouver de nouveaux clients

Si les vêtements Gill séduisent de nombreux pêcheurs et plaisanciers, l'objectif de la marque est de trouver de nouveaux viviers de clientèle souligne Sally Streeting, responsable marketing de la marque. "Nous voulons que les meilleurs pros et athlètes dans le monde portent nos produits, c'est impératif, mais ce que j'aimerais aussi penser c'est que mon voisin d'à côté voudrait aussi porter nos vêtements quand il se promène en bord de mer. [...] Il ne s'agit pas uniquement de rester pertinent pour les clients fidèles de la marque, mais de construire de la confiance avec des gens en dehors du marché de la plaisance qui pourraient ne pas avoir connu Gill avant."

Un marché des vêtements de mer secoué en 2018

Le marché des vestes de quart et autres cirés a connu de nombreux événements en 2018. Tandis qu'Helly Hansen changeait de propriétaire puis rachetait Musto, Henry Lloyd était placé en redressement judiciaire avant une reprise partielle. Des rumeurs dans les allées du Nautic parlaient d'inquiétudes similaires pour Gill, démenties par son distributeur en France, Interdist. Les annonces de la maison mère semblent rassurantes. "L'objectif est simplement de rendre notre business à l'épreuve de l'avenir, de manière à rester pertinent, et plus important : désirable." conclut Jamie Tunniclife.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY