Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Solaris, 40 ans au service du beau

Solaris, chantier italien, construit des voiliers depuis 40 ans. Fort d’une gamme complète de croiseurs haut de gamme et de yacht semi-custom, le chantier a réussi à exporter son savoir-faire  de “beaux et bons voiliers” sur le marché français.

Le

Un chantier, une histoire

Solaris produit des voiliers depuis 1974. Le chantier est installé en Italie sur les rives de la mer Adriatique à proximité de Trieste, berceau d’une culture maritime depuis l’Antiquité. Depuis maintenant 40 ans le chantier produit des voiliers performants et élégants pour la croisière. Cette production de voiliers fut accompagnée par 35 ans d'expérience dans la rénovation de voiliers et de yachts. Le chantier a développé son savoir-faire en ébénisterie et s’attache à une construction en composite homogène et robuste. Petit à petit, Solaris s’est spécialisé dans des voiliers de croisière haut de gamme. Récemment, la gamme de voiliers s’est étoffée  vers les "petites tailles" notamment avec le Solaris 44 qui vient proposer une offre alternative à un X-Yacht.

Solaris

Une présence récente sur le marché français.

En 2018, la gamme s’étend de 37 à 73 pieds. Le chantier de Trieste en phase de croissance produit 30 à 35 unités par an. Bientôt un Solaris 80’ verra le jour et à cette occasion le chantier a investi dans de nouveaux bâtiments adaptés à la construction de grands yachts. La surface totale est désormais de 26 000 m², dont 6 000 m² sous abri. Solaris veut optimiser l'outillage et la fabrication pour l’ensemble des voiliers de la gamme avec pour objectif d'augmenter la production jusqu’à 40 unités par an.

Solaris

La France représente un beau marché pour les Solaris

Le premier salon français auquel Solaris a participé fut le salon de Cannes en 2010, mais les premiers Solaris apparurent sur nos côtes en début 2013. Pour 2018 les ventes se répartissent à hauteur de 30 % pour l’Italie, 20% pour les régions germaniques (Allemagne, Suisse, Benelux) et 10 à 15 % pour la France.

Ainsi, le marché hexagonal est devenu en quelques années une importante source d'exportation. Pour aider ce développement, le chantier a créé un réseau de 4 agents répartis entre la Méditerranée et l'Atlantique. Cependant sur de telles unités, le chantier garde un contact étroit avec les futurs propriétaires durant les différentes phases de construction.

Solaris

Un marché haut de gamme concurrentiel

Solaris semble trouver sa place dans le paysage très concurrentiel des yachts de taille moyenne et des unités semi-custom. La gamme évolue entre les bateaux de série haut de gamme pour les petites tailles, et les voiliers semi-custom pour les plus gros. Pour les bateaux de taille modérée, selon le chantier, Solaris évolue dans les mêmes gammes de prix que X-Yachts et ils sont 15 % plus chers qu'un Grand Soleil. Pour les unités semi-custom, un Solaris sera 15 à 20 % plus cher qu'un yacht équivalent chez CNB et 20 % moins cher qu'un Swan.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY