Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Dream Yacht Charter s'offre le N° 2 de la location de bateaux entre particuliers

Après Boaterfly, Dream Yacht Charter poursuit sa stratégie d'investissement dans les plateformes de location de bateaux sur internet en rachetant SamBoat. Une étape de plus dans la naissance de grands groupes transversaux, actifs de la construction des bateaux de plaisance à leur exploitation.

Le

Rachat de SamBoat

Dream Yacht Charter, numéro 1 de la location professionnelle de bateaux, a annoncé le 6 novembre 2018 le rachat de la plateforme de location en ligne SamBoat. Devenu depuis 2001 le plus gros loueur mondial, disposant d'une flotte physique de plus de 1000 bateaux, l'entreprise fondée par Loïc Bonnet s'offre un acteur historique de la location de bateaux entre particuliers. Samboat, créé en 2014 par Laurent Calando et Nicolas Cargou à Bordeaux pour les plaisanciers, s'était ouvert il y a un an aux loueurs professionnels. La plateforme propose désormais 25 000 voiliers et bateaux à moteur dans 120 pays.

Loïc Bonnet, fondateur de Dream Yacht Charter

Un outil numérique pour toucher les plaisanciers

Avec SamBoat, le groupe Dream Yacht Charter acquiert un support éprouvé et des compétences pour toucher les plaisanciers sur internet. Les deux fondateurs et leur équipe de 20 salariés continueront leur travail au sein de l’entité SamBoat, tout en apportant leur expertise technique pour le développement de la plateforme digitale globale de Dream Yacht Charter. Comme l'a fait le groupe Bénéteau il y a quelques jours avec le rachat de Digital Nautic, Dream Yacht Charter s'appuie sur une start-up pour accélérer son développement en ligne.

Elargir les offres

Le rachat de SamBoat fait suite à de nombreuses autres acquisitions. Tandis que Dream Yacht Charter fait 35% de son activité en direct, la majorité passe par des brokers à travers les plateformes de réservation spécialisées. Pour satisfaire un maximum de clients avec des bateaux pouvant appartenir à d'autres loueurs, le groupe a racheté des brokers implantés dans plusieurs pays européens, à l'image d'Argos en Allemagne, Vents de Mer en France ou Latesail en Angleterre. Dream Yacht Charter avait également racheté le site internet de location Boaterfly l'an dernier, preuve de l'intérêt du groupe pour le secteur, bien que la plateforme soit moins active que SamBoat.

Laurent Calando et Nicolas Cargou, fondateurs de SamBoat

Intégration verticale dans la plaisance

L'opération a été menée par Dream Yacht Charter avec l'appui du fonds Next Stage. Dans un communiqué, ce dernier indique avoir participé à hauteur de 2,9 M€ à une levée de fonds totale de 5 M€ lancée pour le rachat. Il est important de rappeler que Next Stage était déjà présent au capital de Dream Yacht Charter au côté du constructeur de catamarans Fountaine-Pajot, dont il est aussi actionnaire. Le choix de développer une activité nautique allant de la production des bateaux aux services en ligne liés à l'usage, en passant par la vente, sur laquelle Dream Yacht est en croissance, est une tendance lourde, comme on le voit également au sein du groupe Bénéteau.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY