Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

SailEazy, le voilier en libre service a trouvé son modèle économique

Le voilier en libre service. C'est l'offre de navigation originale que propose la société SailEazy depuis 3 ans. Grégoire Guignon, fondateur de l'entreprise revient sur sa genèse et ses perspectives de développement.

Le

SailEazy, un système de partage de flotte

A l'heure où Boat Club est le mot à la mode pour offrir une alternative à l'achat d'un bateau de plaisance, SailEazy préfère le terme partage de flotte. "Il y a 3 ans quand nous nous sommes lancés, il n'y avait pas de boat clubs" souligne Grégoire Guignon, fondateur de SailEazy. Le client plaisancier paye un abonnement annuel de 600 € TTC par an pour accéder aux services puis règle sa navigation sur la base d'un tarif horaire d'utilisation selon le bateau. Il n'y a ici ni droit d'entrée initial la première année, ni système de crédits comme dans la plupart des boat clubs.

Appli de réservation SailEazy

Un profil de plaisancier classique

Ingénieur, Grégoire Guignon avait le profil classique du plaisancier sans bateau. "J'avais envie de naviguer. Pour garder de la flexibilité dans l'accès au bateau, j'avais le choix entre être propriétaire ou emprunter le bateau d'un ami." C'est ainsi qu'il a imaginé SailEazy et a maturé le projet au sein d'un MBA développement durable et entrepreneuriat. Son profil est parmi les deux plus présents aujourd'hui chez SailEazy."Le client type est soit un homme de 50 ans hyperactif, soit le nouveau plaisancier trentenaire en quête de navigation." précise le fondateur.

La flotte de voilier est pensée pour répondre à leur programme de navigation. "On a les bateaux qu'il aurait acheté. Des voiliers rapides et sportifs, bien préparés, dont au moins un prêt pour la régate."

Le panier moyen des clients de SailEazy est de 2000€. Cela correspond environ à 3,5 jours de navigation. Le temps passé sur l'eau est donc proche de celui de la moyenne des propriétaires, à la différence qu'il s'agit de sorties courtes.

Communauté d'intérêt des ports et des plaisanciers

Les gestionnaires de ports de plaisance trouvent également de l'intérêt à la solution. "Ce sont des bateaux qui sortent et l'on rassure les capitaineries." La Métropole d'Aix Marseille a d'ailleurs rapidement mis à disposition 3 places pour les voiliers SailEazy.

Navigation SailEazy à Marseille

De Marseille à La Rochelle

Lancé avec 3 bateaux à Marseille en 2014, SailEazy a fait la preuve de son concept. Elle propose désormais 10 voiliers pour 100 abonnés dans la cité phocéenne. "C'est un bon ratio." explique Grégoire Guignon. L'entreprise accélère sa croissance. Elle est incubée par la structure Zebox pour 1 an. Le fond régional PACA Investissement et CMA-CGM Venture ont investi dans la société. Une nouvelle base SailEazy va voir le jour à La Rochelle au printemps 2019. "Ce sont 2 ports clefs emblématiques à une bonne distance de Paris." Des partenariats ont également été noués avec le Club croisière 56 et OpenSail à La Trinité.

Pour faire face au développement, l'entreprise va embaucher 4 personnes pour la gestion des bases, le travail commercial et les outils informatiques.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY