Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

La boisson Esprit des Phares cherche des mécènes du patrimoine maritime

La Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises (SNPB), dirigée par Marc Pointud, vient de développer une boisson naturelle à base d'extrait de plantes et de fruits. Les bénéfices générés par la vente de la boisson Esprit des Phares seront reversés à l'association qui entretient le patrimoine maritime français. Un financement durable, mais qui nécessite de trouver des distributeurs.

Esprit des Phares
Le

Trouver un financement pérenne pour le Patrimoine maritime

Pour entretenir le Patrimoine Maritime, la Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises (SNPB) compte sur les dons. Un financement sporadique que l'association aimerait rendre pérenne. Pour trouver une participation régulière, la SNPB a décidé de se tourner vers les biens de consommation. "Quand un produit plait, les gens retournent l'acheter et on entre alors dans une démarche de consommation régulière. Ce qui permet également de faire rentrer des fonds réguliers" détaille Marc Pointud.

Une boisson naturelle qui se décline en deux versions

En collaboration avec une entreprise bretonne spécialiste des produits naturels – OK La Forme -, la Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises a mis au point une boisson naturelle à base d'extrait de plantes (racine d'Éleuthérocoque) et de fruits, sans taurine, sans caféine, sans alcool et sans sucre de synthèse. Ce qui la rend consommable par tous, même les plus jeunes. Cette boisson au goût de fruit est baptisée Esprit des Phares et se présente dans une bouteille de 25 cl aux couleurs marines.

Une version énergisante – un "shot" - a également été déclinée sous forme d'un tube. Cette formule plus concentrée aurait des effets sur le mal de mer et sur l'attention, notamment pendant les quarts de nuit, en renforçant les baisses de tonus.

Ces formules ont été longuement testées et depuis autorisées à la vente par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Organiser un réseau de distribution

Pour l'instant, les boissons Esprit des Phares sont vendues dans les buvettes lors d'évènements ou de festivals, par les associations ou structures organisatrices. Les premières ventes ont d'ailleurs eu lieu pendant l'évènement Escale à Calais, organisé mi-mai 2018.

"Les associations du patrimoine maritime ou fluvial qui décident de vendre ces produits lors de leurs manifestations publiques conservent l'intégralité de produit des ventes au profit du patrimoine qu'elles défendent. Ainsi une association à laquelle il manquait environ 500 euros pour clore un projet a pu ramasser cette somme en un seul week-end de vente dans ses buvettes" détaille Marc Pointud.

En dehors de ces ventes en évènements, il est possible d'acheter les boissons Esprit des Phares sur le site de l'association. Mais, aujourd'hui, cette dernière aimerait développer la vente de ces produits dans des centrales d'achat locales (Bretagne, Vendée…) ou auprès de revendeurs de notoriété. La SNPB est d'ailleurs en discussion avec une centrale d'achat nautique.

"En décidant de vendre cette boisson, ils agiront pour le patrimoine, ils deviendront mécènes du patrimoine. Surtout que le public achète volontiers des produits dont la cause est bonne" explique Marc Pointud.

Pour commander et commercialiser les produits Esprit des Phares, il est nécessaire de posséder un agrément délivré par la SNPB. "Les revendeurs sont agréés en tant que mécène du patrimoine. C'est un gage de sérieux de la marque dans sa distribution comme auprès de la clientèle. Il vous protègera donc en tant que revendeur et attestera de votre engagement à participer au financement du patrimoine maritime ou fluvial" peut-on lire sur le site de l'association.

L'agrément se demandera sur le site www.espritdesphares.com, en bas de page.

Participer à la sauvegarde du patrimoine

Une fois agréé, le distributeur commande auprès du producteur un/des stock(s) d'Esprit des Phares pour le revendre lors d'une manifestation ou en boutique. Lorsque l'entreprise commande au producteur, ce dernier reverse ainsi une partie à la Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises. La vente de cette boisson prévoit de laisser une marge confortable de 90 % du prix d'achat.

"Nous évaluons ensuite leur effort de mécénat en termes financiers. C'est-à-dire qu'on établit un ratio. Entre le linéaire occupé (surface physique) et le nombre de cartons achetés dans l'année. Étant reconnu valeur d'intérêt général, les distributeurs peuvent alors défiscaliser 18% de la valeur de leurs achats grâce au reçu fiscal qu'ils reçoivent chaque année" explique Marc Pointud.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY