Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Groupe Bénéteau: Inquiétudes des investisseurs face à la révision des résultats

Le groupe Bénéteau revoit ses objectifs de croissance à la baisse. Les discours conquérants et l'annonce du rachat du chantier de voiliers slovène Seascape n'empêchent pas les marchés de s'inquiéter du contexte international et des évolutions du leader européen du nautisme.

Le

Le groupe Bénéteau revoit ses objectifs à la baisse

A l'occasion de la publication de ses résultats du 3eme trimestre 2017-2018, le groupe Bénéteau a révisé ses objectifs de croissance. Le leader européen de la plaisance, qui tablait à l'issue du premier semestre sur une croissance annuelle du chiffre d'affaires de 8% à 10% à taux de change constant, estime désormais l'évolution entre 7% et 8% sur l'exercice en cours. Le chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois s'élève à 885,8 M€, dont 722,9 M€ pour la division bateaux. La croissance sur la période est de 6,2%, mais cache un fort ralentissement au 3e trimestre, où la hausse se limite à 1,7% par rapport à l'année précédente.

Un contexte international et industriel complexe

Le groupe Bénéteau justifie l'évolution de ses résultats par 3 éléments principaux:

  • Une baisse de 20 M€ des commandes sur le secteur des yachts à moteur de plus de 70 pieds par rapport à l'objectif
  • La guerre commerciale lancée par les Etats-Unis et les tarifs douaniers au Canada et en Europe qui devraient pénaliser l'exercice à hauteur de 4 à 5 M€
  • L'arrêt de l'activité de navires professionnels CNB Pro, dont la rentabilité ne correspondait pas aux attentes du groupe

L'intégration des 500 nouveaux salariés en CDI a également décalé des livraisons du 3eme vers le 4eme trimestre.

Seascape 24

Rachat des voiliers Seascape

L'annonce des résultats a également été l'occasion d'officialiser la prise de contrôle du chantier slovène Seascape d.o.o. Interrogé par BoatIndustry, le groupe Bénéteau précise avoir pris 60% des parts du constructeur de voiliers de sport. Les deux fondateurs, Kristian Hajnšek et Andraž Mihelin, conservent les 40% restant et gardent les rênes de l'entreprise.

Bénéteau chute en bourse

L'investissement, les nouveaux modèles et une croissance, qui reste supérieure au marché selon le groupe Bénéteau, ne suffisent pas à rassurer les investisseurs. Le cours de l'action en bourse a fortement chuté à l'annonce des résultats du 3eme trimestre. Le titre a perdu 20% de sa valeur le 11 juillet et plus du tiers de sa valeur depuis le 1er janvier 2018.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY