Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Concessions du port de plaisance de Marseille, l'affaire vire au judiciaire

L’Union Nautique Marseillaise a annoncé saisir la justice suite à la perte de sa délégation de service public au profit de la Chambre de Commerce et d'Industrie. Elle dénonce un manque de sérieux budgétaire et des mensonges dans la décision d'attribution du port de plaisance phocéen.

Le

Attribution de l'anse de la Réserve à la CCIMP

Comme nous l'avions évoqué dans nos colonnes, la procédure de renouvellement des délégations de service public pour l'exploitation des ports de plaisance marseillais inquiétait les associations phocéennes confrontées à la concurrence de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence (CCIMP). Le votre du 28 juin 2018 du Conseil de Métropole a justifié ces craintes. Il a autorisé le Président de la Métropole à signer le contrat d’attribution de la Délégation de Service Public N°4 de l’anse de la Réserve à la CCIMP, en remplacement de l'Union Nautique Marseillaise.

Procédure judiciaire

L’Union Nautique Marseillaise, par le biais de son avocat Marc Mamelli, a déclaré lors d'un point presse avoir porté l'affaire devant le Tribunal Administratif de Marseille à travers un référé précontractuel enregistré le mercredi 27 juin 2018.

L’UNM indique s’étonner de la décision au vue du rapport d'examen de la commission d'attribution. Elle cite notamment des passages soulignant que "la Trésorerie positive est en augmentation constante" et "l’UNM présente des capacités économiques et financières satisfaisantes ", tandis que l'analyse de l'offre de la CCIMP précise que "la CCIMP est largement déficitaire depuis 2013 et n’a aucune expérience dans la gestion d’activités nautiques" et qu'elle "semble sous-estimer ces charges et sur estimer ses recettes".

L'association de plaisanciers marseillais s'indigne également de "propos mensongers et injurieux sur l’Union Nautique Marseillaise et ses dirigeants" tenus par des élus de la République "pour dévaloriser le contenu de son offre en déclarant cette association déficitaire pour justifier le choix de la CCIMP".

L’Union Nautique Marseillaise précise compter sur le tribunal pour vérifier qu’il y a eu respect de l’égalité de traitement entre les deux candidats.

Reportage : Port de plaisance de Marseille

Les clubs nautiques marseillais inquiets pour l'avenir

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Maes Dominique 2 mois
Bonjour à tous, Effectivement, c'est une décision incompréhensible pour les plaisanciers Marseillais, et inacceptable. L'ensemble des sociétés nautiques marseillaises développent depuis toujours une animation sportive et de loisir au profit du plus grand nombre, ceci en assurant une gestion saine et professionnelle des plans d'eau. Je vous remercie d'avoir relayé cette information dans la presse. Nous espérons tous que vous tiendrez l'opinion publique informée de l'évolution de la requête faite auprès du tribunal administratif. Cordialement

Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY