Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

BRP ne se contente plus des moteurs hors-bord Evinrude et se lance dans les bateaux !

Le groupe BRP a annoncé la création d'une division marine, après le rachat du chantier naval Alumacraft. Une stratégie ambitieuse pour devenir un leader global de la plaisance avec l'association des moteurs hors-bord Evinrude et de la construction de bateaux, qui rappelle d'autres success stories du nautisme...

Le

Rachat des bateaux en aluminium Alumacraft

Le groupe canadien BRP a rendu public le 28 juin 2018 le rachat de l'entreprise Alumacraft. Basée à Saint Peter dans le Minnesota, le chantier naval, fondé en 1946, est spécialisé dans la construction de bateaux de pêche de loisir en aluminium. Il emploie plus de 250 personnes sur deux sites aux Etats-Unis et possède un réseau de plus de 275 concessionnaires dans le monde. Les termes de la transaction n'ont pas été rendus publics.

Création de BRP Marine Group

A la suite de la prise de contrôle d'Alumacraft, BRP a annoncé la création du BRP Marine Group. La nouvelle entité regroupera la marque de moteurs hors-bord Evinrude et le chantier naval récemment acquis. Elle sera dirigée par Tracy Cocker, vice-président et directeur général d'Evinrude. Les deux entreprises conserveront leur indépendance.

Bateau Alumacraft motorisé par Evinrude

Une stratégie globale dans la plaisance

Spécialiste de la motorisation avec la marque Rotax, le groupe BRP s'était déjà diversifié et verticalisé dans ses autres secteurs des activités de plein-air avec des marques comme les véhicules tout terrain CanAm ou les motoneiges Ski-Doo et Lynx. Dans le domaine de la plaisance, les jetskis SeaDoo complétaient les hors-bord Evinrude, dans un secteur proche. Avec le rachat d'Alumacraft, BRP débute une évolution comparable à celle menée pour ses produits terrestres.

"Cette acquisition est un premier pas naturel pour notre groupe Marine nouvellement créé. A court terme, nous allons nous concentrer sur l'optimisation du réseau pour accentuer les forces de nos deux lignes de produits et renforcer graduellement notre présence dans l'industrie. [...] Nous souhaitons transformer réellement cette industrie et faire avec l'activité marine ce que nous avons fait dans celle des sports mécaniques." indique José Boisjoli, PDG de BRP. Il fixe l'objectif au plus haut. "Ensemble, nous allons construire notre groupe Marine pour atteindre notre but de devenir une entreprise leader dans le maritime."

Le parcours choisi par BRP n'est pas sans rappeler le précédent du groupe Brunswick, aujourd'hui leader mondial de la plaisance. Construit sur la base du motoriste marin Mercury, l'entreprise a grossi en reprenant progressivement divers constructeurs de bateaux de plaisance. Alors que la part des motorisations hors-bord croit fortement, cette stratégie est adoptée par d'autres constructeurs comme Yamaha et pourraient en séduire de nouveaux. De fournisseur, les motoristes pourraient devenir maîtres du jeu...

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY