Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Volvo Penta présente une version hybride électrique des propulsions IPS

Volvo Penta a dévoilé la première étape de ses travaux sur la propulsion marine électrique. Il s'agit d'un système hybride parallèle adaptable sur ses propulseurs IPS. Une solution qui devrait s'étendre à de nombreuses puissances.

Le

La stratégie électrique de Volvo Penta

Le motoriste marin suédois Volvo Penta avait annoncé début juin 2018 sa volonté de proposer des propulsions électriques pour les applications marine dès 2021. Dans la foulée de ces déclarations, il vient de présenter la première déclinaison concrète de cette stratégie. Volvo Penta a dévoilé son premier moteur hybride électrique adaptable sur les propulseurs contrarotatifs IPS qui ont fait son succès. Le produit est en cours de développement, les premiers essais en mer étant prévus pour 2020 et la commercialisation pour 2021 pour la marine professionnelle puis la plaisance.

Un système hybride parallèle pour les fortes puissances

La ligne propulsive présentée s'adapte sur les moteurs de 8 à 13 litres, d'autres devraient suivre sur les puissances plus faibles. Il provient de l'adaptation de la technologie terrestre éprouvée du groupe Volvo au milieu marin par Volvo Penta. Une embrayage est ajouté entre le moteur conventionnel et l'embase de propulsion IPS. Un moteur électrique vient se fixer sur celui-ci, en parallèle du moteur thermique. Il est alimenté via un parc batteries Lithium Ion, rechargé à quai ou par le moteur principal. En fonction de la position de l'embrayage, l'énergie nécessaire à la propulsion du bateau est fournie soit par le moteur électrique seul, soit par les deux moteurs en parallèle.

Consommation et confort

En plus des avantages écologiques du mode électrique, dont l'absence d'émissions gazeuses donne accès aux réserves naturelles, Volvo Penta pointe les intérêts du dispositif pour le plaisancier relatifs au bruit, aux vibrations et au coût d'exploitation.

Une configuration adaptable à toutes les navigations

La modularité du parc batterie permet d'adapter l'installation propulsive au programme du bateau. Le plaisancier fonctionnant surtout en pur électrique privilégiera l'autonomie de navigation en augmentant le nombre de batteries, quand celui qui a souvent accès à la recharge à terre pourra limiter la puissance de son moteur thermique.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY