Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Dream Racer Boats prépare la retraite des Figaro Bénéteau 2 et le passage à la croisière

Le nouveau chantier Dream Racer Boats veut donner une 2eme vie aux voiliers de course. Avec les futurs refit des Figaro Bénéteau 2 en ligne de mire, Thibaud Ramond nous explique son parcours et les ambitions de l'entreprise.

Thibaud Ramond, fondateur de Dream Racer Boats, pose sur son Figaro1
Le

Un ingénieur formé à la plaisance de l'hémisphère sud

Dream Racer Boats est le fruit de la passion d'un jeune ingénieur pour le nautisme. Après des études techniques à l'école Polytech Bordeaux, Thibaud Ramond intègre l'entreprise Safran pour travailler sur les matériaux dans le domaine aéronautique. Passionné de nautisme, il souhaite passer des connaissances théoriques sur les composites à la pratique. Pour mettre les mains dans la résine, il décide de partir à l'étranger, dans des pays où le diplôme n'empêche pas de toucher au concret. Il met d'abord le cap sur l'Australie, où il participe à la construction de pirogues polynésiennes pour le championnat du monde. Il fait ensuite le tour du pays avec sa caisse à outils, proposant ses services chez les constructeurs et réparateurs de bateaux. Il rejoint finalement la Nouvelle-Zélande, où il fait le lien entre architecte naval et chantier pour l'aménagement en matériaux composites de yachts de pêche sportive. "Ces expériences m'ont permis d'acquérir de l'expérience et de réfléchir à mon futur business plan sur les marchés français et étrangers" explique le fondateur de Dream Racer Boats.

Intérieur de Figaro 1

Donner une 2eme vie aux voiliers de course au large

De retour en France, Thibaud Ramond prépare le lancement de son entreprise. Il se consacrera à l'aménagement haut de gamme et sur mesure d'anciens voiliers de course au large pour les transformer en bateaux de croisière performants. Après 6 mois pour valider le concept, il lance Dream Racer Boats en janvier 2018.

Si le client ne dispose pas déjà du voilier, le chantier peut se charger de chercher le bateau d'occasion pour lui. Un outil de contrôle, mis en place par Dream Racer Boats, lui permet de valider la pertinence du refit du voilier. Maître d’œuvre des modifications, l'entreprise n'a pas vocation à vendre le bateau clef en main. Mobile grâce à une structure en conteneurs, le chantier est actuellement basé à Trégunc, dans le Finistère.

Projet d'aménagement de Figaro

L'opportunité du Figaro 2

Cas d'étude idéales, les différentes générations des Figaro Bénéteau sont les premiers projets de Dream Racer Boat. La rénovation d'un Figaro 1 sera la première vitrine de l'entreprise. Thibaud Ramond vise également l'échéance de 2019, où l'arrivée du nouveau voilier à foil sur le circuit devrait entraîner la naissance d'un important marché de l'occasion sur les Figaro 2. "On va se positionner sur la transformation des Figaro 2 pour la croisière performante, mais il y a aussi quelque chose à faire en travaillant sur le rating IRC." précise Thibaud Ramond. Les sujets de réflexion ne manquent pas pour Dream Racer Boats, à l'heure où la rapidité des évolutions technologiques crée un marché important de voiliers de course d'occasion.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY