Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Sea Ray, annonce imminente d'un repreneur pour les bateaux du groupe Brunswick

Le planning du projet de cession de la marque de vedettes Sea Ray par le groupe Brunswick se précise. Une opération importante pour le leader mondial de la plaisance, en pleine réorganisation.

Sea Ray SLX 230 W
Le

Cession de Sea Ray d'ici fin juin 2018

Le groupe américain Brunswick, leader mondial de la plaisance, avait annoncé en décembre 2017 son intention de se séparer de la marque Sea Ray, dont la spécialisation dans les bateaux de plaisance de grande dimension en propulsion inboard, s'éloignait de son cœur d'activité. Après avoir reçu une quarantaine de candidatures, 8 dossiers ont été retenus par la direction au mois de mars 2018. Brunswick a ensuite retenu deux finalistes. Selon les informations obtenues par BoatIndustry.com, le choix du repreneur serait désormais arrêté. Les dernières négociations techniques sont en cours et le nom du nouveau propriétaire de la marque Sea Ray devrait être rendu public d'ici le 28 juin 2018. L'imminence de la vente est confirmée par certains détails comme le changement d'adresse mail des collaborateurs de brunswick.com à searay.com.

Une bonne image mais des résultats en baisse

Le contexte de la vente de Sea Ray est délicat en termes économiques. Bien que ses bateaux bénéficient d'une bonne notoriété, l'entreprise a eu des difficultés à rester bénéficiaire ces dernières années. Son rachat par le groupe Brunswick à son fondateur Connie Ray en 1986, et les acquisitions d'autres chantiers navals de plaisance qui ont suivi, avaient contribué à créer le 1er groupe mondial dans le nautisme, une place qu'il pourrait perdre après la cession. En 2017, les ventes de Sea Ray étaient de 387,6 M$, pour une perte opérationnelle de 17,2 M$.

Restructuration de Brunswick

La cession de Sea Ray s'inscrit dans le cadre d'une réorganisation du groupe Brunswick. La branche marine a été séparée en 2018 du reste de ses activités, liées au fitness. Les divisions bowling et billards avaient été vendues en 2015. Alors que la prédominance des bateaux à moteurs à propulsion hors-bord est confirmée par les dernières statistiques américaines, Brunswick a fait le choix de se concentrer sur sa filiale de production de moteurs Mercury et sur ses marques de bateaux spécialisées dans le domaine, comme Bay Liner, Quicksilver ou Boston Whaler. Cette stratégie semble satisfaire les investisseurs, le cours de l'action Brunswick ayant atteint son maximum annuel le 6 juin 2018, à l'approche de la cession de Sea Ray.

Reportage : Cession de la marque Sea Ray par le groupe Brunswick

Brunswick renonce à vendre sa marque de bateaux Sea Ray

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY