Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Interview "La philosophie du Grand Pavois, c'est d'être proche de nos exposants"

Le Grand Pavois sera organisé du 26 septembre au 1er octobre 2018 au Port des Minimes. Pierrick Garenne, Commissaire Général adjoint du salon explique ce qui fait le salon et les nouveautés - qui concernent principalement la réorganisation de l'espace d'exposition - de cette prochaine édition.

Le

Quand aura lieu la prochaine édition du Grand Pavois ?

Cette année encore le Grand Pavois change de dates et se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018. Nous sommes impactés pendant 15 jours et pas seulement sur les 6 jours de salon. Les marées sont une des problématiques importantes de notre organisation et sont difficiles à gérer. Les exposants doivent faire venir et repartir leurs bateaux avant et après l'ouverture publique, c'est ça qui nous impose ce constant changement de dates.

Et ce n'est pas la seule donnée à gérer puisque chaque année ce sont centaines de bateaux qui doivent être déplacés. C'est indiqué dans les contrats de ports de chaque plaisancier ou professionnel. Ça avait été prévu lors du déplacement du salon des Pertuis aux Minimes.

Comment définiriez-vous le Grand Pavois ?

C'est un salon abordable pour les petits chantiers puisque c'est un salon associatif. Le rapport qualité/prix est intéressant à flot, comme à terre, ainsi, nous accueillons de petits chantiers, ce qui fait la richesse de l'offre et de chantiers au sein du salon. On a des revues de presse qui profitent d'ailleurs du salon pour organiser leurs élections, comme l'European Yacht of the Year.

Notre philosophie, c'est de rester proche de nos exposants et d'optimiser le salon pour accueillir autant de petits que de gros chantiers. Les bateaux présentés à flots sont d'ailleurs en augmentation et la surface à terre aussi pour accueillir encore plus d'unités. Nous restons à l'écoute des professionnels et répondons à leur requête.

L'ADN du Grand Pavois, c'est de s'adapter à la tendance du marché. Il y a un redynamisme de la profession, et les chantiers souhaitent exposer à flots, mais aussi à terre pour montrer la gamme à son maximum. Le terre-plein reste plus adapté pour les petites unités et nécessite moins de préparation (antifouling, mise en huile du moteur…)

Quel espace fonctionne le mieux ?

L'espace pêche est en pleine dynamique et continue de monter en puissance avec le Grand Pavois Fishing (compétition de pêche no kill organisée pendant le salon). L'espace semi-rigide/pêche va encore évoluer par rapport à 2017. Les marques seront présentes physiquement, ainsi que les prostaffeurs, les guides, etc. Ils sont connus des pêcheurs, ce sont les stars du milieu et attirent du monde.

La Plage est aussi un élément important pour organiser des animations, avec un très bel espace, qui vit très bien tout seul le vendredi notamment et jusqu'au dimanche. On organise des animations les autres jours pour attirer du monde parce qu'on tient à cet espace.

On amène des jeunes à la pratique avec deux bassins et des essais en mer. Même si c'est plus un espace d'animation, on y fait aussi des projections, des rencontres. C'est un espace intéressant et évolutif en fonction du marché.

Le bateau évènement est aussi important avec une belle histoire à raconter. C'est la mécanique du Grand Pavois. On aime aussi aider les gens en présentant leurs projets : Sébastien Roubinet, Yvan Bourgnon, le Damien, etc.

Et celui qui fonctionne moins commercialement ?

Le Village Bois avec les chantiers de tradition qui ont fortement subi la crise en 2011. On a hésité à l'arrêter, mais c'est important pour nous, pour eux et pour les visiteurs. Ça fait partie de l'ADN du salon. Aujourd'hui, on l'a rebaptisé "Espace Patrimoine et Tradition". On y trouve moins d'exposants parce que  l'on souhaitait mieux en cibler les exposants.. On a réorienté le positionnement pour ne pas exposer n'importe quoi justement. Certains exposants pensent que les appellations "patrimoine" ou "tradition" peuvent dévaloriser leurs bateaux et préfèrent exposer ailleurs sur le salon.

Quelles sont les nouveautés pour 2018 ?

On a surtout travaillé sur la réorganisation de l'espace d'exposition.

Ainsi, au lieu d'un grand hall réunissant les services, le tourisme et la location, on trouvera deux halls distincts avec deux offres différentes. Le premier réunira la location et le tourisme et le deuxième le financement. On libère ainsi plus d'espace à terre et de terre-plein pour l'exposition de bateaux et on améliore les conditions de travail des professionnels.

L'allée centrale sera réaménagée pour créer des îlots et faciliter l'exposition de bateaux des gros chantiers, présents à flot et à terre. Il y aura également des allées dans certains îlots pour les plus petits chantiers. On ne conserve que deux passages, l'un au bord du quai et l'autre en allée centrale.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY