Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Multicoque ou monocoque, des résultats financiers contrastés dans le nautisme

Chiffres d'affaires, perspectives de croissance et cours de bourse. BoatIndustry dresse un panorama contrasté des résultats des grandes entreprises du nautisme, du monocoque au multicoque, en période de bilan semestriel.

Ipanema 58 de Fountaine Pajot
Le

Envolée des multicoques

De plus en plus de plaisanciers veulent naviguer sur deux coques. Si le constat n'est pas neuf, il ne se dément pas. Portés par le dynamisme du marché du charter et le développement d'une clientèle de propriétaires aisés, les chantiers de construction de multicoques affichent une forte croissance. Lors de la présentation de leurs résultats du premier semestre 2017-2018, les groupes Catana et Fountaine-Pajot, spécialistes du catamaran, ont annoncé une augmentation de leur chiffre d'affaires respectif de 43% et 51,6%. Ils s'établissent à 44,1 M€ pour Fountaine-Pajot et 26,5 M€ pour Catana. Leader du marché à travers la marque Lagoon, le groupe Bénéteau ne détaille pas dans ses résultats la part du multicoque, mais l'aménagement récente de nouvelles usines de catamaran témoigne de l'importance de ce créneau de bateaux. Robertson & Caine, constructeur sud-africain des catamarans Leopard et de la flotte de charter de The Moorings, non côté en bourse, ne communique aucune information sur son chiffre d'affaires. L'appétit de nouveaux entrants comme Dufour Yachts, Allure ou Alubat témoigne de l'attrait du marché.

Catana C70

Un marché des monocoques contrasté

Alors que le nautisme semble se redresser de la crise de 2008, l'optimisme des grands groupes de la plaisance mondiale, hors multicoque, reste modéré. La mise en sauvegarde de Bavaria Yachtbau, deuxième acteur européen avant le rachat de Dufour Yachts par Fountaine-Pajot, vient de rappeler la difficulté pour les industriels de maintenir une stratégie d'augmentation des volumes de production, sans le soutien d'investisseurs à long terme.

Vedette Sea Ray

L'américain Brunswick, leader mondial de la plaisance, a annoncé une hausse de 7% des ventes de son activité bateaux (hors motorisation marine) au premier trimestre 2018. En phase de réorganisation, l'industriel a annoncé la séparation du secteur marine du reste de son activité et la mise en vente de la marque de vedettes à moteur Sea Ray.

Le groupe Bénéteau, principal acteur européen de la plaisance, affiche une croissance de 7,5% du chiffre d'affaires de sa division bateaux au premier semestre 2017-2018. Il atteint 378,1 M€.

Enthousiasme variable des investisseurs

Tous les chantiers navals tablent sur une croissance de l'activité en 2017-2018. Alors que les principaux chantiers de monocoque visent une progression du chiffre d'affaires entre 7 et 10%, les constructeurs de multicoque misent sur des augmentations de l'ordre de 20%, voire plus. L'effet sur la cotation boursière des entreprises du nautisme est révélatrice. Les actions Fountaine Pajot et Catana Group ont respectivement grimpé de 56% et 78% en six mois, tandis que Bénéteau se contente de 9,18% et Brunswick de 21% sur la même période. Reste à savoir combien de temps durera l'euphorie...

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY