Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Interview : "Mon 1er objectif est de consolider la croissance de Bavaria Catamarans"

Gildas Le Masson, nouveau directeur général de Bavaria Catamarans, explique à BoatIndustry ses motivations et ses objectifs au sein de l'ancien chantier Nautitech, repris par Bavaria Yachts.

Gildas Le Masson, nouveau directeur général de Bavaria Catamarans
Le

Après sa nomination le 1er avril 2018 à la tête du chantier de multicoques Bavaria Catamarans à Rochefort, Gildas Le Masson répond aux premières questions de BoatIndustry.com.

Vous venez de quitter la direction générale du groupe d'électronique marine Navico France pour celle du chantier Bavaria Catamarans. Pouvez-vous nous expliquer les motivations et le parcours qui ont mené à ce changement?

J'étais depuis un certain nombre d'années directeur général de Navico pour la France et pendant quelques temps pour l'Espagne. J'assurais également la gestion du marché OEM de la 1ère monte en Europe. A ce titre, j'étais régulièrement en contact avec le groupe Bavaria. A cela s'est ajouté mon souhait personnel d'une nouvelle aventure professionnelle qui ait un sens par rapport à mon activité. L'organisation de Navico m'a donné l'expérience de la gestion de petites entités. Dans ce contexte, j'ai pris l'initiative d'en parler avec le directeur de Bavaria, Lutz Henkel, qui est revenu vers moi.

Vous prenez un poste qui n'existait plus depuis le départ de Bruno Voisard, l'ancien dirigeant de Nautitech. Quel en est le but?

Depuis son départ, il y avait une direction bicéphale, qui n'était pas optimale. C'était une difficulté dans le contexte d'un groupe international comme Bavaria. La direction a considéré qu'il fallait une seule personne référente qui soit toujours là, même si les directeurs restent en place.

Quelles sont vos missions au sein du groupe Bavaria?

Je suis directeur général de Bavaria Catamarans. Cela va au-delà de l'aspect industriel de l'usine de Rochefort et englobe la gestion des ventes et du marketing.

Quelles sont les lignes directrices de votre feuille de route?

En 4 ans, Bavaria Catamarans a connu une croissance phénoménale, passant d'une dizaine de bateaux par an à presque 100 multicoques chaque année. J'ai donc deux objectifs. Dans un 1er temps, je dois consolider cette croissance. Je dois ensuite préparer l'étape d'après pour pouvoir en produire beaucoup plus d'ici quelques années, car il n'y a pas de raison que le marché s'arrête là.

Qu'en est-il des projets de nouveaux bâtiments?

Il y a différentes options sur la table. Je dois étudier ces dossiers en considérant toutes les voies.

Pour conclure, vous quittez Navico après 10 ans. Qui vous succède à la direction générale?

Gaëlle Linais, qui a eu de nombreux postes au sein de Navico, prend la direction en France. J'ai toujours eu pour habitude de préparer mes plans de succession et j'ai particulièrement de plaisir à laisser la structure entre de bonnes mains.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY