Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

La propulsion par kite débarque dans le bateau de série en 2019

Après les cargos, Sky Sails se lance dans les bateaux de plaisance. L'entreprise s'associe à Silent Yachts pour lancer le 1er catamaran de série qui allie énergie solaire et propulsion par un cerf-volant. Une décision importante pour Michael Kohler, directeur général du chantier.

Le

Un catamaran de série qui allie solaire et aile de kite

Le constructeur autrichien de catamarans solaires Silent Yachts a annoncé le lancement de son 1er bateau intégrant un dispositif de propulsion par kite. Le système de traction par une aile de cerf-volant, développé par Sky Sails, sera proposé sur le nouveau Silent 75, long de 22 m. S'ils ne le sont pas à la livraison, tous les bateaux de ce modèle pourront être équipés d'un kite par la suite.

Le choix d'un système professionnel

"Il existe de nombreux systèmes de propulsion par kite sur le marché. Nous avons choisi Sky Sails car c'est le seul qui est réellement entièrement automatique et professionnel. Lorsque certains modèles, qu'il faut toujours lancer à la main, coûtent entre 7 000 et 10 000 €, le système Sky Sails représente un investissement de 300 000 €, mais offre de réelles performance."explique Michael Kohler, directeur général de Solar Wave.

Premiers essais des kites Sky Sails sur un bateau de petite dimension sur le catamaran Race For Water (Droits : Race for Water / Peter Charaf)

Kite d'altitude

Basé sur l'expérience de Sky Sails avec les navires de commerce, le kite va chercher les vents puissants en altitude, grâce à des lignes de 300 m. Plus efficace en propulsion, les efforts transmis nécessitent une intégration mécanique attentive du treuil sur le bateau. Les équipements utilisés pour le Silent 75 ont été conçus en carbone pour limiter le poids.

Energie entièrement renouvelable

"L'utilisation du kite est réellement propre" indique Michael Kohler. "Contrairement à d'autres bateaux qui ont besoin de démarrer un groupe électrogène pour faire face aux pics de consommation du treuil du kite, notre parc de batteries est dimensionné en conséquence. Il est rechargé en permanence par nos panneaux solaires et l'utilisation des propulseurs comme hydrogénérateurs."

Autre avantage, le cerf-volant ne crée pas d'ombre sur les panneaux solaires, à l'opposé d'un mat et de voiles traditionnelles.

Livraison en 2019

Le premier exemplaire du Silent 75 doté d'un kite devrait toucher l'eau au printemps 2019. Une réflexion est en cours pour les Silent 55 et 64. Le chantier bénéficie d'un exclusivité avec Sky Sails pour l'utilisation de sa technologie dans le domaine des bateaux solaires.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY