Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Foils, bateaux connectés... les innovations se ressemblent-elles au Nautic ?

Le Nautic 2017 a abrité de nombreux événements dédiés à l'innovation dans la plaisance. BoatIndustry vous en présente les grandes tendances.

Zodiac sur foil de Seair
Le

Nombreux événements

Le mot innovation fait vendre et attire les journalistes. Nombreux sont ceux qui l'ont compris et les événements sur les nouvelles tendances de la plaisance n'ont pas manqué au cours du Nautic 2017. De la 1ere édition du prix Nautic Innovation Awards au Nautic Start-up Day de la région Bretagne en passant par la table ronde sur l'innovation de la conférence annuelle de la Confédération du Nautisme et de la Plaisance, chacun tenait son rendez-vous. Force est néanmoins de constater qu'il était plus facile d'innover dans le nom que dans le contenu, 3 thèmes revenant sans cesse : les foils, le bateau connecté et "les nouveaux usages".

Le foil omniprésent

Le foil est l'avenir du marin. Son omniprésence dans les présentations éclipserait presque toutes les autres innovations techniques. Presque le tiers des entreprises pitchant au Nautic Start-Up Day et un quart des nominés au Nautic Innovation Awards étaient liés au bateau volant. Seair s'est octroyé le Nautic Innovation Awards pour son Zodiac à foils et Absolute Dreamer le prix du Nautic Start Up Day pour la fabrication additive des appendices.

S'il pourrait séduire de nombreux jeunes pratiquants, le foil n'est pourtant pas encore à la portée de tous. Hervé Gastinel, président du groupe Bénéteau, a souligné lors d'une table ronde l'intérêt du constructeur vendéen pour son application aux bateaux à moteur. " Les applications moteurs sont aujourd'hui particulièrement attractives, mais nous devons encore travailler sur la sécurisation." Des questions de coût sont également en jeu.

Les lauréats du Nautic Start-Up Day

Bateau connecté, mais pour quoi ?

Comme dans le reste de l'économie, on voit fleurir l'adjectif connecté dans le nautisme. Il recouvre néanmoins des réalités très variables. L'application de la simple domotique classique au bateau, présentée par de grands chantiers comme une innovation sous des noms pompeux, l'est-elle vraiment ? Beaucoup des éléments présentés ont déjà été vu dans l'automobile et la maison. On a pu noter néanmoins des solutions intéressantes du côté de la maintenance, comme l'Offshore Connected Maintenance du groupe Grand Large Yachting ou Nauti Concept, une solution d'aide à l'entretien de flotte de bateaux de propriétaire ou en location.

Le bateau autonome est aussi en ligne de mire. Kara Technologies, en partenariat avec Allures Yachting, annonce l'arrivée d'un bateau pouvant accoster et sortir du port sans intervention de l'équipage.

La table à carte connectée Kara

Innovations de service

La troisième innovation récurrente suit elle aussi les grandes tendances de société. Elle touche aux usages des pratiquants qui ne veulent plus acheter leurs bateaux selon le modèle traditionnel. Les Boat Club, qui ont fait l'actualité au printemps 2017, sont une des alternatives à l'achat les plus mises en avant. Les différentes solutions de financement d'achat se développent également. C'est toute l'industrie nautique qui se prépare au changement d'usage, comme en témoigne l'étude sur la plaisance collaborative présentée par l'Association des Ports de Plaisance de Bretagne.

D'autres pistes à explorer

Si foils, bateaux connectés et alternatives à la propriété sont importants, on peut regretter que des enjeux majeurs comme les matériaux écologiques ou la propulsion propre ne bénéficient pas d'autant de visibilité dans le soutien à l'innovation.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Piveteau Patrick 13 Décembre 2017
Merci Briag pour cet article qui note bien la tendance "marketing" du mot "Innovation" lorsque les avancées proposées existent déjà dans d'autres secteurs d'activité ! Il n'en demeure pas moins vrai que le nautisme a un grand besoin d'innovations (de business model, d'usage etc...) pour palier une pyramide des âges des pratiquants qui se creuse dangereusement à sa base ! Et si l'innovation consistait à aller chercher les "non-clients" actuels du nautisme ?

Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY