BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Assurances : Pantaenius livre ses 1ers chiffres après la saison des cyclones

Pantaenius Assurance Yachts, spécialiste de l'assurance de bateaux de plaisance, dresse un premier bilan des sinistres et de ses actions aux Antilles, photos à l'appui.

Voilier éventré à Saint-Martin après le passage des cyclones
Le

230 bateaux sinistrés

Deux mois après le passage des deux puissants cyclones Irma et Maria dans les Caraïbes et une grande partie de la Floride, les assurances Pantaenius font un premier bilan partiel des dommages. Les zones les plus touchées sont les îles de Saint-Martin, Tortola et Virgin Gorda explique Holger Flindt, chef du service des réclamations de Pantaenius. " Nous travaillons actuellement sur la base d’une estimation selon laquelle 230 bateaux couverts par le groupe Pantaenius auraient été touchés. Dans certains cas, il se peut que nous recevions de nouvelles réclamations, mais, en regardant nos bases de données, nous pouvons partir du principe que le nombre total ne changera pas de manière significative."

Fat Hogs Bay à Tortola

Un bureau d'urgence installé sur un catamaran

Seulement quelques jours après le passage de l’ouragan Irma, Pantaenius a envoyé plusieurs équipes, composées d’employés du service des sinistres maritimes et d’experts locaux, dans les îles touchées. La compagnie d'assurance a affrété un catamaran pour servir de bureau de réclamation ambulant et aider à retrouver les bateaux endommagés indique Holger Flindt. "L’identification de la localisation de chaque bateau s’est révélée être un défi particulièrement difficile pour les équipes locales, malgré les informations détaillées fournies par les propriétaires. La force des ouragans, le vent d’une vitesse extrême ainsi que des raz-de-marée, ont déplacé des catamarans pesant jusqu’à 30 tonnes dans les baies ou d’autres parties des îles. "

Le catamaran affrété par Pantaenius

Sinistres sans précédents

Eico Ehrsam, expert pour Pantaenius, n'avait jamais vu un tel niveau de dégâts. " La saison des ouragans 2017, en particulier Irma et Maria, a probablement causé la plus grande accumulation de dommages jamais constatée en matière de navires de plaisance."

Martin Baum, directeur management du groupe Pantaenius Yacht, abonde en ce sens."Irma et Maria nous ont présenté l’un des plus gros défis logistiques auquel Pantaenius n’ait jamais eu à faire dans le domaine du règlement de sinistres. Néanmoins, le fait d’avoir envoyé nos équipes sur place nous a rapidement permis d’obtenir une vue d’ensemble complète des dommages subis par les bateaux assurés par le groupe, malgré les conditions défavorables."

Saint-Martin

Les indemnisations ont commencé

Holger Flindt précise que le travail d'indemnisation a déjà commencé. "Certaines pertes, qui sont clairement des pertes totales ont déjà été réglées. L’avancement des réparations des bateaux dépend du développement des infrastructures sur les îles au cours des prochaines semaines."

Saint-Martin

Hatches Creek à Tortola

Paraquita Bay

Virgin Gorda

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

de Broceliande Merlin 2 semaines
:-(
triste a voir

Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY