BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Echo Nautique, la déconstruction de bateaux en version artisanale

La jeune société Echo Nautique, spécialisée dans la déconstruction de bateaux de plaisance, s'installe à Rochefort. Son fondateur, Vincent Becquet, nous explique son fonctionnement et ses objectifs de développement.

Magasin Echo Nautique à Rochefort
Le

Une approche artisanale de la déconstruction

Le problème des Bateaux de Plaisance Hors d'Usage ou BPHU est l'un des enjeux majeurs du secteur nautique en ce début de 21è siècle. Alors que des entreprises classiques de traitement des déchets ont pu s'y casser les dents, Vincent Becquet et Christian Neuilly ont choisi de s'y attaquer avec une approche artisanale. Les deux associés ont créé la société Echo Nautique en avril 2017, après 3 ans de réflexion. Installés sur le port de Rochefort, les deux professionnels du nautisme, passés par les chantiers navals et la gestion portuaire, vont y démonter des bateaux inaptes à naviguer pour en récupérer toutes les pièces réutilisables. " Aujourd'hui, on est une petite boite artisanale de 2 personnes. L'objectif est de recycler au maximum tout ce qui peut l'être, même si ce n'est que le réa d'une poulie abîmée." explique Vincent Becquet.

Epave traitee par Echo Nautique

Des locaux en construction

Echo Nautique travaille aujourd'hui sur un terrain loué par la mairie sur la zone de stockage du port de Rochefort. Un hangar y est en construction pour abriter les activités de démontage. Avec son camion-plateau, le duo va récupérer les épaves sur place et les rapporte à Rochefort. Une fois démontés, l'accastillage, vendu en l'état et les matériaux facilement réutilisables sont mis en vente dans la boutique Echo Nautique, installée dans un ancien garage également loué par la ville. Le magasin y fait aussi du dépôt-vente. Les matériaux comme le bois ou le polyester sont envoyés pour traitement, et recyclage quand cela est possible, dans des entreprises spécialisées.

Exemple de winchs vendus par Echo Nautique

Des débuts satisfaisants

En 6 mois, Echo Nautique a déjà traité plusieurs bateaux et s'implante dans le paysage nautique rochefortais. " Même si l'on ne vit pas encore de l'entreprise, Echo Nautique est en auto-suffisance et rembourse ses charges. La revente locale commence à bien marcher et il y a un beau potentiel. Notre périmètre d'action s'étend sur le département de la Charente-Maritime. On regarde aussi dans l'estuaire de la Gironde et dans les canaux en bord de Charente. Avec notre camion plateau, on peut facilement traiter les bateaux de 6 – 8 m."

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY