BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Interview : NV Equipment : " Notre nouvel atelier devrait être opérationnel en septembre 2018. "

Pascal Cardi, directeur de NV Equipment, fabricant de tauds et capotes de protection pour le nautisme, profite de l'annonce de l'ouverture d'une nouvelle usine pour nous présenter le plan de développement de l'entreprise.

Pascal Cardi, directeur de NV Equipment
Le

Vous annoncez aujourd'hui l'ouverture d'un nouvel atelier pour NV Equipment. Quelles en seront les caractéristiques et à quel besoin répondra-t-il ?

Pascal Cardi : NV Equipment a débuté en Normandie en 1990, avant de déménager à Saint-Gilles Croix de Vie, où j'ai repris l'entreprise en 2000. Après une forte croissance jusqu'en 2008, l'entreprise a souffert de la crise, mais depuis 2 ans, l'activité repart fort. Nous avions bien vu ce redémarrage sur le marché des gros bateaux et des multicoques et avons travaillé à un projet d'agrandissement depuis l'an dernier pour suivre cette évolution. Le premier coup de pioche aura lieu en décembre 2017 et notre nouvel atelier de 1500 m² devrait être opérationnel en septembre 2018. Il sera dédié à l'activité mécanique de construction des structures en aluminium et en inox. Notre atelier actuel de 3500 m² pourra ainsi être entièrement consacré aux produits souples que sont les toiles acryliques de protection.

Vues du futur atelier

Vous mettez également l'accent sur le numérique. Quelle est votre stratégie dans le domaine ?

Pascal Cardi : Notre stratégie numérique touche à tous nos domaines d'activité.

Pour la phase de développement des produits, nous utilisons depuis 2 ans la réalité virtuelle, ce qui nous donne plus de flexibilité et nous permet d'aller jusqu'à un prototype physique.

Nous avons pour projet d'ici 3 à 5 ans de supprimer les plans papiers, qui seront uniquement projetés. Notre nouvel atelier devrait permettre d'accélérer cette évolution industrielle. Le suivi de production sera également informatisé.

Du point de vue commercial, la réalité virtuelle permet au client de mieux imaginer le produit sur le site internet.

Le numérique investit également le domaine administratif avec le suivi de commandes et la facturation.

Comment ces évolutions vont-elles se traduire économiquement ?

Pascal Cardi : Nous avons aujourd'hui deux types de clients qui représentent chacun environ la moitié de l'activité : les constructeurs de bateaux et les revendeurs qu'il s'agisse de concessionnaires, de chaînes de magasins d'accastillage ou de voileries. NV Equipment emploie 145 personnes, dont 20 en développement produit. Nos 3 équipes de découpe de tissu travaillent 24h/24 et 7J/7. Avec un chiffre d'affaires de 11 M€ en 2017 et 12 000 produits vendus, nous avons retrouvé le niveau de 2008. L'export représente 30% de l'activité. Notre objectif est d'atteindre 16 à 18 M€ en 2020, grâce à des équipes formées, un délai client fiable et court, une bonne flexibilité et un marque reconnue. Pour cela, nous venons de lancer une formation de piqueur en interne avec le GRETA et nous nous attachons toujours à l'avis du plaisancier pour s'assurer du produit.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY