BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Partage de brevets entre Volvo Penta et les hors-bord diesel Oxe

Volvo Penta confirme son intérêt pour les moteurs hors-bord. Après l'acquisition de Seven Marine, le motoriste suédois a passé des accords de licence avec Oxe, le plus gros fabricant de hors-bord diesel. Un pas vers des hors-bord Volvo ?

Moteur hors-bord diesel Oxe
Le

Echange réciproque de brevets

Le poids lourd du moteur inboard, Volvo Penta a pris en juillet 2017 la majorité dans le fabricant américain de moteurs hors-bord à essence de forte puissance Seven Marine. En parallèle de cette opération, un accord a été signé par les deux entreprises avec Cimco Marine AB, constructeur des moteurs hors-bord diesel Oxe. Il porte sur un échange réciproque de licences de brevet.

Cimco Marine obtient l'accès à la totalité du portefeuille de solutions innovantes brevetées par Seven Marine dans le domaine des moteurs hors-bord de forte puissance.

Volvo Penta et Seven Marine obtiennent la licence de tous les brevets de Cimco Marine, excepté le système de transmission par courroie, pour toutes les puissances de hors-bord à essence et pour celles supérieures à 400 chevaux pour les hors-bord diesel.

En dehors de l'échange de droits, aucune compensation n'est à payer entre les sociétés. L'accord prévoit d'explorer une collaboration plus importante à l'avenir.

Système de transmission par courroie des hors-bord diesel Oxe

Pas d'accord de fabrication

Andreas Blomdahl, président de Cimco Marine, s'il se félicite de l'accord, insiste sur son cadre limité. " Il est très positif que nos entreprises, chacune à leur manière leader mondial dans leur domaine, trouvent un moyen de travailler ensemble. Cet accord renforce la position de Cimco sur le marché des moteurs hors-bord diesel de moins de 400 chevaux. Dans l'accord, Seven Marine et Volvo Penta n'obtiennent ni de licence de production pour ce segment, ni notre système de transmission par courroie."

Une porte vers le diesel haute puissance ?

Cet accord, relayé au second plan par la prise de contrôle de Seven Marine, est une preuve de plus de l'intérêt de Volvo Penta pour la propulsion hors-bord. Alors que tous les motoristes hors-bord se tournent vers les puissances élevées, à l'image de Suzuki qui vient de sortir un modèle de 350 CV, et que les normes s'adaptent à l'installation de 3, voir 4 moteurs sur le tableau arrière, Volvo Penta a une carte à jouer. Dans la tendance actuelle, on peut se demander si, à côté des hors-bord essence de Seven Marine, les suédois ne voudront pas travailler au moteur hors-bord diesel de plus de 400 CV. Il faut de toute façon s'attendre à des nouveautés rapidement.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY