BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Teak Solutions aurait fourni du teck illégal sur le yacht A

Une procédure est en cours concernant l'origine du teck utilisé sur le superyacht A. Le fournisseur Teak Solutions serait en cause. L'événement rappelle la problématique de gestion durable des stocks de teck, très utilisé dans le nautisme.

Le mégayacht A
Le

Un bois d'origine douteuse

Le journal allemand Deutsche Welle rapporte que du teck d'origine illégale aurait été utilisé lors de la construction par le chantier allemand Nobiskrug du mégayacht à voile de tous les records, le A, long de 143 m, livré en février 2017. L'article cite une déclaration du procureur Axel Bieler à l'agence de presse DPA, indiquant que des échantillons de bois pris sur le voilier montrait qu'il ne venait pas de plantations légales.

Le chantier Nobiskrug indique collaborer pleinement avec la justice.

Le fournisseur Teak Solutions mis en cause

L'association Environmental Investigation Agency, basée à Londres, avait déjà fait porté les premières accusations concernant l'utilisation de bois abattu illégalement en octobre 2016. Elle visait le fournisseur espagnol Teak Solutions et 8 autres fournisseurs européens, accusés "d'ignorance volontaire".

1278 pièces de teck, pour un prix de 174 750 €, importés du Myanmar par Teak Solutions en violation de la réglementation européenne, aurait été utilisées par Nobiskrug. Ce n'est que l'un des multiples chargements litigieux selon l'association de protection de l'environnement.

Le PDG de Teak Solutions affirme que ces importations étaient légales et respectaient les règles européennes, ajoutant que son fournisseur MTE était le moyen le plus sur de s'approvisionner en bois.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY