Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

727 Sailbags, 10 ans de récupération de voiles

727 Sailbags fête ses 10 ans. De vieilles voiles, l'entreprise a fait un succès économique et pousse désormais les murs.

Le

Une deuxième vie pour les voiles

727 Sailbags a été créée en 2007 sur la base d'un concept : donner une deuxième vie aux voiles usagées, après leurs navigations. Les premiers sacs ont été créés avec les voiles du Farr de 7.27 m de la famille de Jean-Baptiste Roger, l'un des fondateurs. Il a ainsi donné son nom à la marque qui a depuis développé le concept avec beaucoup de succès.

Du sac au prêt à porter

Face à l'engouement rencontré par les sacs, Jean-Baptiste Roger et ses deux associés, Anna Beyou et Erwan Goullin, ont développé de nouveaux concepts pendant ces 10 ans d'activité. Du sac à main, ils sont passés aux sacs de voyage, pochettes, portefeuilles, et autres trousses de toilette.

Depuis, 2016, l'entreprise s'est éloignée de l'usage pur des voiles pour proposer également une ligne de prêt-à-porter. Le lien avec la voile est celui des numéros et des coutures zig-zag, sans tomber, selon la marque, dans les clichés du voileux.

Agrandissement et développement

L'entreprise compte aujourd'hui 34 salariés. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 2 M€ en 2016, pour une valorisation estimée à 6.3 M€. 727 Sailbags a recyclé 55 000 m² de voiles. La distribution a lieu dans 150 points de vente en France et 50 à l'étranger. 727 Sailbags possède 3 boutiques en propre à Lorient, Vannes et La Baule.

Le développement se poursuit et les évolutions ont déjà commencé en 2017. L'ensemble de la production va déménager dans de nouveaux locaux de 1400 m² à Lorient. Un nouveau concept store sera aménagé dans les anciens locaux de la base de sous-marin.

L'objectif de croissance est élevé, il est de 23% pour 2017. 727 Sailbags ambitionne d'atteindre 60 salariés et 500 points de vente à l'horizon 2020

Réagir à cet article
James Chassman - 01 Mars 2017
j'ai acheté un portefeuille ; les coutures ont lâché un mois après !!!!

Thierry Nounours - 02 Mars 2017
Je suis plaisancier, mais aussi ancien maroquinier et appliquer des prix pareils pour des articles soi-disant fabriqués (peut-être en Asie) avec des voiles de récupération... Je me marre, mais s'il y a des pigeons prêt à se faire plumer...

Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY