BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Nautitech Bavaria, Rochefort veut garder son fleuron nautique

L'agglomération de Rochefort a proposé au chantier de catamarans Nautitech Bavaria un nouveau terrain et une nouvelle usine. Emplacement, espace et architecture, les pouvoirs locaux mettent tout en place pour conserver le fleuron de leur industrie nautique.

Chantier Nautitech
Le

Un site devenu trop petit

Constructeur de catamarans à Rochefort depuis 1994, Nautitech est un acteur économique important de l'agglomération depuis de nombreuses années. Portée par un secteur du multicoque en fort développement, l'entreprise affiche une croissance à deux chiffres et livre entre 60 et 70 bateaux par an. Les locaux, agrandis à plusieurs reprises, ont désormais atteint leur taille maximale sur le site actuel.

Une opportunité sur le port de commerce

Les collectivités locales travaillent actuellement à la réorganisation du port de commerce de Rochefort - Tonnay-Charente. Un syndicat mixte a été mis en place pour son développement et sa promotion. Un budget de 50 M € est prévu sur 15 ans. C'est dans ce cadre que l'agglomération de Rochefort a souhaité proposer à Nautitech Bavaria une possibilité de déménagement sur un terrain de 24 000 m² sur le port.

Doubler les capacités

La collectivité a mené des études avec l'aide d'un architecte et propose au spécialiste du catamaran un projet d'usine de 12 600 m². Surface et solution de gestion de flux de production optimisée doivent permettre à Bavaria de doubler sa production pour la porter à 150 bateaux par an. L'emplacement bord à quai faciliterait les livraisons des grandes unités, dont le marché explose.

Structurer la filière

Pour les pouvoirs publics, cette proposition s'inscrit dans une démarche de structuration de la filière, qui compte d'autres acteurs sur Rochefort, comme Soromap ou AG+ Spar. Un travail est en cours au niveau du pôle métropolitain, en commun avec La Rochelle et Niort, sur la filière nautique. La nouvelle usine serait un atout pour le bassin d'emploi puisqu'elle pourrait compter jusqu'à 350 salariés.

Etape 2 en cours

Selon Olivier Trégret, en charge du projet à l'agglomération de Rochefort Océan, l'accueil chez Nautitech Bavaria a été plutôt positif car l'offre répond à des besoins exprimés lors d'échanges antérieurs. Une étape 2 de la réflexion est en cours.

Du côté de Nautitech, on ne souhaite pas encore réagir sur le sujet, même s'il y a fort à parier qu'il ne laisse pas indifférent.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY