Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Bateaux Hors d'Usage, Faire rimer déconstruction et insertion

L'Atelier d'insertion Cré'actif de Boulogne sur Mer veut proposer des chantiers de déconstruction de bateaux de plaisance hors d'usage. Une nouvelle piste pour un secteur essentiel dans l'avenir du nautisme, qui allie écologie et économie sociale...

Le

Des collectivités volontaires

Les collectivités de la côte d'Opale se penchent depuis plusieurs années sur le problème des Bateaux de Plaisance Hors d'Usage ou BPHU. Ils avaient déjà mandaté le réseau EcoNav pou réaliser un état des lieux des ports entre Dunkerque et Boulogne sur Mer. Après le constat, les élus ont souhaité trouver une solution pour se débarrasser de ces épaves encombrantes, sollicitant professionnels de la dépollution, associations et acteurs locaux. Alors que les acteurs économiques n'étaient pas intéressés par un faible volume, difficilement rentable, c'est l'association Atelier Cré'Actif qui a monté avec les institutions une solution originale.

Des Chantiers-Ecoles

L'Atelier Cré'Actif est une association d'insertion, basée à Boulogne sur Mer. Elle organise des chantiers-écoles pour assurer l'insertion des personnes dont elle a la charge. Son objectif sur ce projet est de déconstruire des bateaux de plaisance avec des équipes de 8 personnes en insertion, épaulées par un encadrant.

Financement et logistique à boucler

Financée en partie par des fonds publics des collectivités locales et de l'Etat, via la DIRECCTE pour les missions d'insertion, l'Atelier Cré'Actif est à la recherche d'autres soutiens. Des financeurs privés et des soutiens logistiques seraient les bienvenus. L'association travaille ainsi avec la CCI Haut de France pour trouver un lieu de démantèlement et des moyens pour acheminer les BPHU.

Des perspectives à long terme

Avec la nouvelle loi sur la déconstruction prévue pour 2018, les besoins d'opérateurs vont être nombreux. L'exemple de Boulogne sur Mer pourrait donc intéresser d'autres ports de plaisance du littoral. Quelques structures de réinsertion ont déjà contacté Cré'Actif pour en savoir plus.

Du côté de l'association boulonnaise, s'il y a une quinzaine de bateaux à déconstruire dans un avenir proche, l'activité ne devrait pas assurer un gros volume annuelle. Cré'Actif reste un acteur local. Par contre, comme l'indique Loïc Chauva, cette initiative ouvre l'association à de nouveaux métiers. Elle envisage ainsi de proposer aux plaisanciers des services d'entretien de bateaux, dans un contexte de développement des projets du port de plaisance de Boulogne sur Mer.

Reportage : Déconstruction

Déconstruction : l'écotaxe repoussée d'un an, et après ?

Déconstruction et recyclage: la filière nautique tance le gouvernement

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY