BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Splashelec, naviguer au joystick à la voile ou au moteur

La start-up bretonne Splashelec a développé un système permettant de naviguer entièrement au joystick, sur tous les bateaux. Handi-voile, clubs nautiques et chantiers navals, les clients potentiels sont multiples...

Voilier équipé des joysticks Splashelec
Le

Naviguer au joystick

On connaît le joystick dans les jeux vidéos, moins dans la voile. Si certains fabricants proposent des commandes de ce type pour les manœuvres au moteur, les autres applications dans le nautisme sont rares. Bernt Weber et Cédric Boudin, les fondateurs de la start-up bretonne Splashelec, proposent désormais une solution pour faire de la voile avec deux joysticks.

Un premier joystick assure la direction en transmettant les instructions à la barre. Le deuxième joystick permet de régler les voiles via un winch électrique réversible développé par Splashelec qui permet de border et de choquer. L'ensemble des commandes est proportionnel pour plus de sensibilité et de précision dans les réglages. Bernt Weber s'est appuyé sur son passé de spécialiste des pilotes automatiques pour concevoir des pièces mécaniques et électroniques fiables et marinisées.

Système de commande Splashelec

Du handi-voile au grand public

Initialement conçu pour permettre aux handicapés de goûter aux joies de la voile, le système Splashelec pourrait séduire de nouveaux publics. Au fur et à mesure des présentations, les responsables de l'entreprise ont identifié de nouveaux marchés. Les jeunes et les personnes âgées qui manquent de force peuvent être assistés par le dispositif Splashelec. L'aspect ludique, proche des jeux vidéos intimide moins un public d'adultes valides auquel la technicité de la voile fait peur. Cédric Boudin rappelle que "seulement 3% des personnes en vacance en bord de mer pratique des activités nautiques."

Splashelec concentre ses efforts commerciaux vers les clubs de voile et le handisport. Déjà 8 clubs sont équipés. Principalement installée en modifiant des bateaux existants, la commande joystick de Splashelec est proposée en option par le chantier ACB de St Pol de Léon. D'autres chantiers pourraient faire de même.

Un mini IMOCA à joystick

Afin de séduire la clientèle des néophytes, Splashelec a lancé la construction d'un modèle réduit d'IMOCA de 4 m, équipé de joysticks. Disponible au printemps, il doit permettre la promotion du produit auprès du grand public.

Des perspectives multiples

Les applications de la commande par joystick sont nombreuses. Splashelec a été approché par un constructeur de bateaux électriques pour les entraîneurs d'aviron. Leur système de commande, couplé à un régulateur de vitesse, permettrait de suivre les rameurs avec facilité.

Le développement des drones est une autre piste, pour cette start-up résolument ancrée dans son siècle.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY