BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

La filière nautique dépasse le milliard d'euros en Bretagne

Une nouvelle étude révèle les chiffres clés de la filière nautique en Bretagne. Emploi, chiffre d'affaires, secteur d'activité et taille des entreprises, le rapport dresse un état des lieux détaillé du nautisme breton.

Port de plaisance de Vannes, Bretagne © Matthieu Riegler
Le

Mieux connaître les enjeux régionaux

Après le travail mené en 2015 avec le département du Morbihan, la Fédération des Industries Nautiques a souhaité passer à l'échelle régionale pour son étude de la filière nautique. Un partenariat a été passé avec la région Bretagne afin de mener une enquête détaillée sur les acteurs régionaux du nautisme et leur rôle économique. Coordonnée par Bretagne Développement Innovation durant l'année 2016, l'étude a porté sur les chiffres de 2015, avec le souci mettre en place une méthodologie adaptable à l'ensemble des régions française. Les organismes représentatifs ont été associés. 3 composantes majeures ont été étudiées :

  • Pôle industries, commerces et services : architectes et bureaux d’étude, construction, équipements, maintenance et réparation, activités de services.
  • Pôle ports de plaisance : ports de plaisance, zones de mouillage et d’équipements légers (ZMEL), zones de mouillage individuels (AOT individuelles)
  • Pôle sports nautiques et de bord de mer : activités nautiques encadrées (loisirs et sports nautiques). Hors activités de location sans pratique encadrée.

Un poids régional important

L'industrie nautique dans son ensemble représente 7440 emplois. Elle réalise 1,05 milliard d'euros de chiffres d'affaires et génère 745 millions d'euros de retombées indirectes.

Une industrie de petits chantiers

Contrairement à d'autres régions littorales, la Bretagne n'accueille pas de poids lourd de l'industrie nautique. Parmi les 1235 entreprises du secteur, 85 % emploient moins de 10 salariés. Les 5541 emplois génèrent 883 M € de chiffre d'affaires. On notera que les services, l'entretien, la réparation et l'hivernage représentent plus de 70 % des entreprises, l'équipement 19 % et la construction neuve 10%.

78 500 anneaux

Avec 160 ports de plaisance et plus de 400 zones de mouillages, la Bretagne offre 78 500 places pour les bateaux de plaisance. Alors que les places à terre restent anecdotiques, ne comptant que pour 2,5% de l'offre, les corps morts sont les plus nombreux avec 50 550 anneaux, soit 64 % des places. Les 49 ports de plus de 100 places emploient 385 personnes, pour un chiffre d'affaires de 52 M €.

Privé et associations se partagent les sports nautiques

612 structures proposant des activités sportives (hors locations non encadrées ) ont été identifiées. Elles génèrent 1517 emplois à l'année, auxquels s'ajoutent les saisonniers. Le nombre de contrats de travail global est estimé à 3210. Les associations représentent plus de la moitié des prestataires.

1 million de clients génère chaque année 120 M € de chiffre d'affaires.

Morbihan et Finistère en pointe

L'activité nautique se concentre dans les départements du Finistère et du Morbihan, s'adjugeant respectivement 55 % et 32 % du chiffre d'affaires total de la filière. Les pôles de Lorient, du golfe du Morbihan, de Concarneau et de Brest tirent l'économie nautique bretonne.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY