BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

La filière nautique optimiste après les salons d'Automne

La Fédération des Industries Nautiques (FIN) organisait une conférence de presse en amont de l'ouverture du salon nautique de Paris. L'occasion de faire le point sur la saison nautique à venir, aussi bien en Europe qu'en Amérique, grâce aux salons d'Automne de référence.

Le
Nautic de Paris © MG - Arthur Lockart/AFP/Nautic

Yves Lyon-Caen, président de la FIN a donné quelques tendances sur le marché nautique, pour la saison à venir. Il se montre plutôt optimiste, mais prudent sur la santé financière du nautisme. "Il faut attendre la fin du Nautic pour dégager des tendances, car il fait partie des trois grands salons français qui font l'industrie nautique", a expliqué Yves Lyon-Caen.

Tour d'horizon des salons d'Automne

Avant de pouvoir faire un bilan de la saison nautique passée et à venir, il faut attendre que se termine le Nautic, premier salon d'hiver de l'industrie. "Entre 60 et 70 % du chiffre d'affaires de l'industrie nautique se fait entre les trois salons nautiques français, à savoir Cannes, La Rochelle et Paris, donc ce sont des salons très importants, avec une certaine valeur et qualité."

La saison nautique a démarré avec le Cannes Yachting Festival, qui s'est déroulé dans le sud de la France en septembre 2016 et qui s'est révélé plutôt actif et favorable. A suivi le Southampton Boat Show, salon anglo-saxon qui était très attendu avec le Brexit. "Les ventes des industries nautiques se sont arrêtées le 23 janvier 2016, jour de l'annoncé du Brexit, mais finalement, il s'avère qu'il n'y a pas eu d'impact sur le marché anglais pour l'instant. Après tout est possible, notamment avec la dévaluation de la livre sterling" indique le président de la FIN.

Le Salon du Grand Pavois de La Rochelle a été bien orienté, tout comme les salons italiens et espagnols de Gênes et de Barcelone (Salone Nautico Genova et Salone Nautico Internacional de Barcelona) qui ont été de bons salons.

Les évènements qui se sont déroulés en Turquie ont eu une influence forte sur le marché nautique et donc le Salon Nautique d'Istanbul a été un mauvais salon. "Il faut savoir qu'à une période, il était un salon plus important que celui de Düsseldorf" détaille Yves Lyon-Caen.

Enfin, les salons américains d'Annapolis et de Fort Lauderdale ont eu des résultats opposés. Autant Annapolis Boat Show n'a pas été bon à cause de l'ouragan Matthew, tandis que Fort Lauderdale International Boat Show a été un bon salon. Pourtant, depuis les élections présidentielles américaines et l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, le marché est en baisse. Il faudra attendre le salon de Miami – le Miami International Boat Show – qui se déroulera du 16 au 20 février 2017 pour confirmer ou non cette tendance de baisse.

En conclusion, l'Europe a une évolution assez favorable, tandis que la périphérie souffre – et notamment Istanbul. Il est encore trop tôt pour faire le bilan en Asie, tandis que le marché américain est en baisse. Le marché nautique est donc plutôt optimiste et devrait confirmer la tendance de l'année dernière. "La croissance est certaine mais sera-telle supérieur à celle de l'année dernière ? Je ne sais pas encore. En tout cas la tendance montre un socle de croissance" a conclue Yves Lyon-Caen. 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY