BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

LiteXP : Le voile aviron de Liteboat pour l'Alaska

Mathieu Bonnier, fondateur du fabricant de bateaux d'aviron Liteboat s'engage sur la course Race to Alaska avec un prototype de trimaran voile -aviron. Petit aperçu du bateau.

Le Lite XP par temps calme
Le

Une course extrême faite pour lui

Comme nous l'avons évoqué dans notre article sur la société Liteboat, Mathieu Bonnier est un amoureux de l'aventure. Il a déjà une transatlantique et un passage du Nord-Ouest à la rame à son actif. Quoi de plus normal pour lui que de se lancer dans l'aventure Race to Alaska ou R2AK, une course de 1200 km sans assistance et sans moteur reliant Port Townsend dans l'Etat de Washington à Ketchikan en Alaska ? La première édition de 2015 a montré l'étendue des possibilités alliant voile et aviron.

Un bateau conçu spécialement pour R2AK

Fidèle à son complice architecte naval, le patron de Liteboat a fait appel à Sam Manuard pour concevoir un bateau voile-aviron adapté à la course. S'il avait initialement envisagé de ne concourir qu'à la rame avec un modèle Lite-Race, il est vite apparu que la longueur des étapes et les performances attendues nécessitaient de soulager le rameur. Pour cela, l'ajout d'une voile s'imposait.

Afin d'obtenir la stabilité nécessaire, des flotteurs latéraux sont ajoutés au Lite-Race, en avant du banc de nage, pour ne pas gêner la propulsion. Il a désormais la raideur d'un trimaran.

Un abri pour dormir

La course durant plusieurs jours, le marin devra dormir. Pour cela, il pourra monter une tente sur un trampoline de 50 cm de large. Un abri tout confort qu'il déploiera à terre si les conditions météos sont trop dures. En effet, avec un poids inférieur à 100 kg, armement au complet, l'embarcation peut être remontée sur une plage.

Objectif 10 nœuds

Doté d'une garde-robe North Sails composée d'une grand-voile à corne de 5,3 m² et d'un gennaker de 8 m², le bateau doit atteindre 10 nœuds selon son skipper. Novice de la voile, Mathieu Bonnier y voit avant tout une façon de soulager le rameur.

Caractéristiques principales

  • Longueur : 6m
  • Largeur: 2,80m
  • Poids total : 100 kg
  • Grand-Voile : 5,30 m²
  • Gennaker : 8 m²
  • Dérive centrale et safran
  • Abri sous tente

Quel avenir pour le Lite XP ?

Interrogé sur l'avenir du Lite XP, le patron de Liteboat explique qu'il s'agit dans un premier temps d'une opération de promotion de la marque aux Etats-Unis et d'une aventure personnelle. Pour autant, si suffisamment de clients potentiels se déclarent pour réaliser des moules, la conception d'un modèle inspiré du Lite XP est envisageable. Les problématiques de budget et d'habilité impliquent une conception légèrement différente. Avis aux amateurs donc...

Reportage : Liteboat

Liteboat : L'aviron de loisir Made in France

Plus d'infos sur la société Liteboat Sarl
Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Crao Argh 24 Avril 2016
A quoi peuventy bien servir des rames sur un voilier, et réciproquement. A moins qu'il s'agisse d'un mauvais rameur ou d'un mauvais voilier... Toutes les aides ont alors bonnes à prendre! Dans ce cas (le cas du mauvais bateau) le moteur reste toutefois une option rationnelle, non?
Sylvain Planckaert 20 Juin 2016
Beau Challenge
Vincent Paul 18 Avril 2017
Oui Crao Argh auf que le moteur est interdit sur cette course
Vincent Paul 18 Avril 2017
En fait les avirons sont utilsés pour les entrées/sorties de port ou de mouillage et en cas de pétole. Je trouve e concept super !

Liteboat Sarl dans le classement des chantiers
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY