BoatIndustry.com
Magazine des professionnels du nautisme

Fareast, une offre de sportboat économique en France

Désormais distribué en France, Fareast veut démocratiser le voilier de régate sportive. Régate d'entreprise, démarchage des clubs et tarifs limités devraient faire émerger la monotypie.

Le
Fareast 28 R

Des bateaux sportifs à prix compétitif

La gamme de voiliers Fareast est composée de bateaux entre 18 et 31 pieds. Lancé en 2002 grâce à la licence de fabrication d'Optimist par l'ISAF, le chantier chinois, basé à Shanghai, propose désormais des monocoques de croisière performants, dessinés par le cabinet Simonis-Voogd. Les voiliers sont réalisés en infusion. Le Fareast 28 R est reconnu comme une classe monotype par World Sailing.

Distribué en France depuis 2016

Le chantier Camaret Yacht Service est devenu l'importateur pour la France des voiliers Fareast depuis août 2016. La marque était déjà distribuée en Angleterre, en Suisse et en Europe du Nord, où naviguent déjà une trentaine de bateaux.

Régater pour se faire connaître

Comme l'explique Yves Le Couteur du chantier Camaret Yacht Services, " C'est comme pour le bain de mer. Il faut qu'il y en ait un premier qui se jette à l'eau pour que les autres suivent, surtout quand elle est fraîche. Tous les prospects qui ont essayé le bateau sont enthousiastes, mais ils attendent qu'une petite flotte soit constituée pour se lancer." Par conséquent, le chantier participe aux diverses régates en France pour faire connaître le bateau sur les plans d'eau. L'objectif est d'avoir une petite flotte au Grand Prix de l'Ecole Navale.

Séduire les clubs

Le match race et la course en flotte monotype sont les principaux programmes du Fareast 28 R. Camaret Yacht Service souhaite donc embarquer à bord les clubs de voile. Le prêt de bateaux est envisagé pour aider à la promotion au sein des clubs.

Deux bateaux du chantier seront destinés cette saison à l'organisation de défis entreprises, qui permettront de faire voir les capacité du quillard en match race, entre deux équipages de 5 personnes.

Un tarif attractif

Dernier argument et non des moindres, le prix des Fareast, même s'il devrait être révisé pour suivre la parité euro-dollar, reste raisonnable pour le marché des voiliers monotypes. Yves Le Couteur l'affirme, " On est 25 à 30 % moins cher qu'un J Boat".

Nouvel acteur du sportboat en France, Fareast est donc un chantier à suivre dans les mois à venir.

Vos réactions
0 commentaire
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 2 photos
Recevoir toute l'actualité avec Boatindustry Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR BOATINDUSTRY

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir gratuitement l'actualité nautique RECEVOIR BOATINDUSTRY